L’Écho du Parvis n°18

l'echo-du-parvis-numéro-18

En 1990, mon père me passe la main. Quelque trente années plus tard, j’ose prendre la plume pour vous conter l’engagement qui a remodelé mon quotidien : la viticulture biologique.

En 1999, malgré les objections émanant de ma profession et de mon entourage, je me lance avec opiniâtreté dans cette agriculture novatrice (bien que traditionnelle). Peu à peu, l’écosystème reprend sa place, m’obligeant à une adaptation constante. Que de doutes et de désillusions, mais aussi de satisfactions et de fierté !
En 2009, fort de mon expérience de terrain en agrobiologie, j’approfondie ma démarche en favorisant la biodiversité. La monoculture de la vigne est insuffisante. La terre doit se nourrir pour fournir à son tour le meilleur à la vigne.
C’est pourquoi, nos vignes côtoient aujourd’hui des cultures maraîchères bio, des poules pondeuses et des moutons.

“2019 est donc l’occasion de vous remercier chaleureusement pour votre fidélité, vos encouragements et votre soutien sans égal.”

En espérant que ce millésime vous réchauffera le coeur comme vous savez ranimer le nôtre !

Télécharger l’Écho du Parvis – N°18